Atheism and luck

Atheism and luck is an installation of plastic carpets that have been shown alternatively as a floor piece, a wall hanging, a support for the works of other artists, as well as being used as a space to perform on, meditate or listening to music. Here a new element is introduced, a modest chandelier laden with good luck charms: Italian horns, hand symbols and Turkish and Chinese charms. The work is a speculative space of uncertainty where not-knowing and the anticipation of future opportunities are ironically blended.

“The work is not unfinished in order to encourage the creative act of the viewer: it is unfinished because of the creative act of the viewer . Viewing it as a work of art makes it a signifier, and hence it has failed to represent the subject not as a signifier. From this perspective, simply to designate a work as a work of art makes it unfinished.”- Darian Leader
“Comment devenir récepteur sans pour autant projeter nos propres idées, ou notre propre inconscient dans ce que nous sommes censé recevoir ? Au fil de nos séances, nous avons résumé nos échanges sur de grandes feuilles de papier, pour en conserver des traces. Et sans doute aussi afin, un jour, d’essayer d’en faire un support de travail. Quand nous nous sommes attelés à ces supports pour essayer d’y voir plus clair, il nous a semblé évident que la télépathie est plus une affaire de réception que d’envoi, ou tout du moins que c’est dans la réception que ce joue le plus intéressant. A San Francisco, quelques mois auparavant, nous avions tenté d’établir des échanges télépathiques avec l’Australie. De retour en France, c’est sur ces échanges que nous avons travaillé, mais quelle surprise quand nous avons réalisé que ce sur quoi nous pensions travailler, à savoir ce qu’ils avaient reçu en Australie de notre envoie, n’était en faite que l’analyse de ce nous avions reçu quelques jours avant. La télépathie est, en effet, une affaire de réception et malgré cette erreur, il est excitant de voir à quel point par l’intermédiaire de l’analogie, nous trouvons le moyen de donner sens à ce qui jusqu’alors relevait plus de l’absurde que du réel.”- Marie Gautier